Terres Inconnue


Points de vue

Les défis territoriaux de la crise

Phil Greenwood RED DOORS 1943Émergences partenariales et innovations sociales

La crise nous a démontré la nécessité de mieux organiser l’autonomie des territoires sur leurs besoins vitaux.

Dans différentes régions, des initiatives exemplaires ont été menées par des entreprises, des établissements publics, des associations, des collectivités locales : partenariats entre restaurateurs, entreprise logistique et administration hospitalière pour livrer des repas aux soignants à Nantes, coopérations industrielles autour d’Air Liquide à Antony ou de PSA à Poissy pour la production de respirateurs, soutien d’initiatives locales par les délégations régionales et la fondation ENGIE au bénéfice des soignants, patients, associations et SDF.

 
Des organisations encore considérées comme expérimentales, tels que les réseaux de Fablabs, ont fait la preuve du caractère visionnaire de leur organisation. Elles ont mis en avant l’intérêt de méthodes de coopération et d’intelligence collective. Elles ont démontré l’efficacité d’organisations qui savent engager les personnes et mettre de côté les habituelles frontières public-privé, mais aussi les frontières fonctionnelles et hiérarchiques…
 
Et sur de nombreux territoires c’est ce qui rend vivable cette crise si douloureuse.
 
Après le sprint face à l’urgence, vient la nécessité, pour les entreprises et les organisations, de s’organiser pour construire une économie locale, résiliente, capable de résister dans le temps long.
 
Comment mieux organiser l’autonomie des territoires pour leurs besoins vitaux. Comment faire perdurer des coopérations locales nées de la crise ? Comment inspirer, faire naitre et soutenir de nouvelles coopérations ?
 

Red doors, Phil Greenwood (1943-)

 



En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de Cookies.