Terres Inconnue


Points de vue

La curiosité

Wen Lipeng b. 1931 In the Green Shadow 1996

Au démarrage d’un accompagnement d’un groupe, les participants citent régulièrement « le non jugement » parmi les règles du jeu qu’ils voudraient voir respecter dans les interactions. Lorsque nous les invitons à trouver ce qu’ils vont faire à la place, ils répondent invariablement « la bienveillance ». Nous aimons ajouter une notion qui invite à l’action dans les échanges : la curiosité – ce regard neuf, innocent, prêt à apprendre, à découvrir quelque chose d’inattendu, un aspect invisible, inaudible, imperceptible dans un premier temps.

 

Maintes fois les préjugés que nous développons sont basés sur une différence d’interprétation de termes utilisés – surtout les termes conceptuels comme responsabilité, liberté, autonomie, stratégie, mission de vie. En position d’accompagnant, ces raccourcis contribuent à enfermer les personnes accompagnées dans des croyances limitantes, superficielles, simplistes, réductrices.

 

Un antidote est la curiosité. Une volonté d’aller au-delà des apparences, au-delà des mots, des croyances, des interprétations. Une capacité d’en savoir plus, d’aller interroger sur le sens, parfois grâce à un détour ou une question paradoxale. Être curieux de ce qui se passe à l’intérieur de soi sur le moment (une sensation physique, une émotion, une expression de son imagination) peut être également porteur de sens. Inviter toutes les intelligences en présence, intérieures et extérieures, à aider à accéder à de nouvelles prises de conscience, de nouveaux apprentissages, de nouvelles possibilités.

 

In the Green Shadow, Wen Lipeng (1931-)

 



En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de Cookies.