Terres Inconnue


Points de vue

L’intelligence collective : la force de l’entraînement

3 mondes M.C. Escher

Un spécialiste de la gestion des catastrophes qui forme des équipes de secours à travers le monde, récemment entendu, nous enseigne deux notions essentielles. La première est que dans la plupart des situations de menace imminente, les personnes en danger mettent spontanément de côté leur peur du danger pour contribuer à l’effort collectif de mise en sécurité de chacun et du groupe. La seconde est que les populations des territoires menacés doivent, dans les moments calmes, s’entraîner à adopter les gestes qui sauvent, à bâtir des refuges ou à mettre de côté les ressources pour survivre.

 

C’est l’illustration que l’intelligence collective est une réalité concrète, profondément ancrée dans nos réalités humaines. L’une des ressources dont nous disposons pour faire face à des temps difficiles, est notre capacité à coopérer et à faire émerger des solutions créatives.

 

Et cela s’apprend : nous pouvons nous entraîner et entraîner nos équipes et nos organisations à développer des gestes de coopération et de dialogue, à s’organiser pour disposer des ressources de confiance en soi et dans les autres. Rassembler ses forces, compter sur l’élan de chacune et chacun et sur la nécessité de toutes et de tous pour aller de l’avant et agir en prenant en compte les risques. C’est le pari de l’intelligence collective.

 

Trois mondes, Maurits Cornelis Escher (1898 – 1972)



En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de Cookies.