Terres Inconnue


Points de vue

Doutes et actions

Stanislav Joukovski

Dans nos accompagnements nous observons comment des périodes de fortes transformations, de tensions ou de sortie de crise, réveillent les doutes et les difficultés individuelles et collectives tout autant que les envies de changement.

Lors des séminaires, nous remarquons ce curieux mélange de scepticisme et d’envie de jouer qui traverse le groupe. Nous percevons les réticences et gardons le contact avec les envies de faire. Nous guettons, dans les propositions décalées où il faut dessiner, raconter une histoire, décrire une métaphore, mettre son corps en mouvement dans la constellation ou le jeu théâtral, ce subtil moment où le jeu de représentations, toujours présent dans un collectif professionnel, cède la place à autre chose.Nous restons à l’affût du point de bascule qui signale le moment où le collectif s’engage dans un mouvement, une énergie nouvelle, une autre manière de faire ou de penser l’action.
Et c’est seulement quand nous achevons la journée, que nous savons jusqu’où il était possible d’aller.

Les jours qui suivent sont précieux pour les pilotes du processus d’accompagnement de la transformation. A un rythme parfois lent, parfois rapide, les résultats tangibles apparaissent. Il est alors merveilleux d’entendre demander quand aura lieu le prochain séminaire et comment y participer, de voir deux ou trois personnes, initialement peu convaincues, s’engager dans une équipe-projet, organiser un « vis ma vie » ou solliciter une formation à la facilitation. Ils embarquent ainsi, par la simplicité de leur engagement, le reste des équipes dans de nouvelles manières de faire, de travailler, d’échanger.

 

Landscape river trees forest, Stanislav Joukovski (1873 - 1944)

 



En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de Cookies.