Terres Inconnue


Groupes apprenant : Facilitation et intelligence collective

Animé par Pascal Gayet

La transformation est le processus d’intégration d’un changement, que celui‐ci soit désiré ou pas. Ce processus prend du temps, implique le passage par nombre d’étapes que ce soit pour les personnes ou pour les collectifs.

L’entreprise, écosystème en interaction permanente avec son environnement, est soumise à des changements plus ou moins profonds. La complexité des transformations induites l’interroge sur sa capacité à mobiliser l’intelligence collective de ses parties prenantes.
Accompagner un collectif en transformation est un métier à part entière : depuis laprospection (comment expliquer notre savoir‐faire ?) jusqu’à la réalisation (que veut dire coacher un collectif ?), en passant par l’élaboration (qu’est‐ce qui est adapté ? Jusqu’où aller, ou ne pas aller dans l’animation ? Avec qui préparer ?) puis l’évaluation (sur quels critères ?), nombreuses sont les questions que se pose le professionnel.

La mise en place de ce groupe répond à une envie profonde de partager mes nombreuses années d’expérience, de succès mais aussi d’échecs, d’apprentissage continu avec mes clients et partenaires, dans un esprit ouvert, curieux, pragmatique, exigeant et inspiré.

Les participants sont incités à proposer des cas concrets vécus dans leur vie professionnelle.
Au cours de l’étude d’un cas, le groupe se met au service de la personne qui le présente, sous forme d’une inter-vision qui peut prendre différentes modalités.
La supervision consiste à :

  • organiser et animer l’inter-vision dans un objectif d’intelligence collective
  • proposer à la personne coachée différentes modalités d’accompagnement
  • donner un feed-back spécifique sur chaque cas
  • proposer des méthodes d’animation en intelligence collective
  • proposer pour chaque séquence un thème d’intelligence collective
  • animer un débriefing autour de la capacité du groupe de supervision à fonctionner en intelligence collective.

Pourquoi ce groupe?

  • Partager avec des praticiens autour des méthodologies d’intelligence collective à des fins d’accompagnement de collectifs en transformation.
  • Décoder les multiples facettes d’une action de transformation d’un collectif et en avoir une vision élargie par l’aide et la confrontation avec l’expérience des autres participants.
  • S’entraîner à présenter, questionner et débriefer en collectif autour des processus complexes mis en jeu par la transformation collective.
  • Utiliser le collectif de la supervision comme un laboratoire vivant, un microcosme qui est en résonance avec les cas présentés.
  • Développer ses compétences de coach d’un système : sa capacité à questionner et se questionner, à protéger/se protéger et autoriser/s’autoriser, à tester les limites, les résistances, les ressources, l’ouverture, la volonté de changer du système ainsi que de soi‐même.
  • Prendre du recul sur son métier et sur son rôle.


Pour qui?
Personnes qui ont des expériences concrètes d’accompagnement de transformations de collectifs, en tant que coach ou agent de changement externe ou interne à l’entreprise Qui ont une démarche d’apprentissage personnelle, ont vécu des expériences de groupes de co‐vision ou supervision, ont l’habitude d’accompagner et d’être accompagnés.
La taille du groupe estimée actuellement est de 6 à 10 personnes ; il pourrait facilement monter à 30 à 40 participants afin de dynamiser les expériences en intelligence collective de grands groupes.

Comment?
Chaque séance du groupe est organisée autour de cas apportés par des participants. Au cours de l’étude d’un cas, le groupe se met au service de la personne qui le présente, sous forme d’une inter-vision qui peut prendre différentes modalités :

  • organiser et animer l’inter-vision dans un objectif d’intelligence collective
  • proposer à la personne coachée différentes modalités d’accompagnement par le groupe (collectif, aquarium, vision, co-développement, case clinic, etc.)
  • donner un feed-back spécifique sur chaque cas
  • proposer des méthodes d’animation en intelligence collective
  • proposer pour chaque séquence un thème d’intelligence collective (résonance, écoute active, champ, etc.)
  • animer un débriefing autour de la capacité du groupe de supervision à fonctionner en intelligence collective.

J’assure la supervision à partir des travaux de Otto Scharmer, Elisabeth Kübler Ross, Vincent Lenhardt, Robert Dielts et autres – ainsi qu’à partir de ma propre expérience.

 

Voir l’interview de Pascal Gayet par Denis Cristol, initiateur du cercle d’apprentissage Apprendre ensemble