Terres Inconnue


Points de vue

L'art de conclure en facilitation

Bien terminer une rencontre collective n'est pas toujours simple : se quitter sans tristesse malgré l'exaltation de ce que nous avons pu vivre. L'expérience nous a permis de mettre en évidence quelques règles.
 
Laisser suffisamment de temps pour conclure. Nous avons tous tendance à vouloir remplir au maximum le temps d'une rencontre pour en tirer le plus grand bénéfice possible. Valider l'expérience vécue en commun, ainsi que les apprentissages, est pourtant une clé de l'efficacité pour la suite.
 
Organiser un temps « à chaud » : célébrer collectivement l'évènement en laissant les différentes voix du groupe s'exprimer et partager la grande diversité des vécus. Puis proposer un moment de réflexion plus individuel qui amène chaque participant à faire le lien entre le travail en groupe et son quotidien personnel. Ces moments dédiés à se dire au revoir relèvent du rituel de séparation (et donc de deuil), aussi bien pour les participants que pour les facilitateurs.
 
Enfin, prévoir un temps « à froid » quelques jours plus tard pour prendre de la hauteur sur ce que nous avons observé et tirer ensemble des leçons pour le futur : points d'attention à l'avenir et recommandations pour la suite.